Quel carnet choisir pour ton bullet journal ? Aujourd’hui on parle matériel pour ton bullet journal !

Même si la plupart des utilisateurs du système créé par Ryder Carroll créent leur bullet journal dans un carnet relié, il est tout à fait possible d’utiliser d’autres types de carnets et de systèmes. Le bullet journal se caractérise moins par le type de support utilisé que par la présence des modules de base du système.
Chaque type de carnet présente ses avantages et ses inconvénients, et je te propose donc un petit comparatif entre 3 d’entre eux : le carnet relié classique, le carnet à disques et le Traveler’s Notebook.

Choisir le carnet pour ton bullet journal :
Les carnets reliés

 

Je ne te ferai pas l’affront de t’expliquer ce qu’est un carnet relié…

C’est le support le plus utilisé pour le bullet journal, car c’est celui qui correspond le mieux à l’esprit du système créé par Ryder Carroll. Toutes les pages du bullet journal sont créées les unes à la suite des autres, sans distinction, au fur et à mesure de tes besoins (et de tes envies). Utiliser un carnet unique permet également d’avoir toutes les informations dont on a besoin sur un seul support.

Utiliser le système du bullet journal dans un carnet demande cependant une certaine discipline. Pour ne citer que quelques exemples :

  • Tous les contenus se mélangent, et il faut donc s’assurer de tenir régulièrement son index à jour pour naviguer facilement dans ton carnet.
  • Cela exige également de réécrire régulièrement certaines collections lorsque l’on migre son journal d’un carnet à l’autre. C’est un processus qui peut vite être fastidieux si les pages de ton carnet se remplissent rapidement.

 

Le carnet Rhodia Webnotebook est une bonne option pour un bullet journal, car son papier permet d’écrire avec un grand nombre d’outils sans risquer de transpercer la page.

Mais il ne faut pas perdre de vue que ces petites difficultés font en réalité partie du système créé par Ryder Carroll. C’est particulièrement vrai du processus de migration, qui permet de faire un vrai tri entre les pages utiles et celles qui ne le sont plus.

Le carnet relié reste donc le choix parfait pour les débutants et les puristes du bullet journal.

Autres remarques utiles et futiles :

👉🏻 Tous les carnets reliés ne se valent pas. Le papier et le type de reliure jouent énormément sur le confort d’écriture. L’idéal est de le choisir avec une reliure cousue qui permet d’avoir un carnet solide qui résiste à des manipulations régulières et une utilisation intense.

👉🏻 Le format A5 est le plus populaire dans la communauté du bullet journal, mais il est tout à fait possible de choisir un format différent : un carnet A6 si tu veux le glisser dans n’importe quel sac, ou au contraire une version plus grande si ton bullet journal a vocation à rester sur ton bureau.

Utiliser un carnet avec une reliure cousue pour créer son bullet journal est une évidence. Cependant, il se pourrait que tu te sentes un peu à l’étroit dans un système aussi exigeant et rigide dans son utilisation. Il est alors possible d’envisager de passer sur un système plus flexible comme un Traveler’s Notebook ou un carnet à disques.

 

Choisir le carnet pour ton bullet journal :
Les carnets à disques

Le carnet à disque diffère assez peu d’un carnet relié classique dans la manière dont il se présente. Il peut même facilement être confondu avec certains carnets à spirales un peu sophistiqués.
Mais la reliure avec des disques change complètement la manière de fonctionner du carnet : les pages peuvent êtres retirées de la reliure et repositionnées dans le carnet. C’est en réalité un système qui est plus proche de l’organiseur type Filofax que d’un carnet classique.

 

Le carnet à disques Filofax Notebook est fourni avec plusieurs types de papier.

Le gros avantage du carnet à disques est de pouvoir repositionner les pages. Cela permet bien sûr de classer ses contenus au fur et à mesure, de détacher les pages pour pouvoir écrire plus confortablement, ou de pouvoir mixer différents papiers en fonction de ses besoins (à carreaux, à lignes, à points…). Cette reliure constitue également le point faible du carnet. Les pages se tiennent beaucoup moins bien que dans un carnet cousu et s’abîment donc plus facilement.

Comme les carnets à spirale, les carnets à disques ont l’avantage de pouvoir se plier en deux complètement, pour ne faire apparaître qu’une seule page. 

Le carnet à disque est une bonne option si le mélange entre les collections et les pages planning te pose problème. Il permet de parfaitement classer les contenus de ton journal au fur et à mesure, et de créer de véritables sections en fonction de tes besoins. Beaucoup plus économique qu’un planner à anneaux, il est aussi beaucoup plus léger dans le sac.

Après l’avoir utilisé dans le cadre professionnel pendant plusieurs mois, je pense que c’est un outil très adapté pour tenir un bullet journal au travail. Il s’adapte aussi parfaitement aux besoins des étudiants qui voudraient un seul support pour leur journal et leurs notes, tout en ayant la possibilité de séparer les deux à la fin de la journée.

 

Le carnet Filofax Notebook et le carnet Atoma A5 : le système de disques est différent mais le fonctionnement reste le même.

Autres remarques utiles et futiles :

👉🏻 Certaines marques de carnets à disques, comme Filofax, proposent des systèmes d’archivage en plus de leurs carnets à disque. C’est vraiment un plus pour pouvoir stocker les feuillets et pouvoir les consulter facilement.

👉🏻 Certaines vendent également des perforatrices qui permettent de créer ses propres pages et avoir encore plus de possibilité dans la variation des papiers utilisés. C’est le cas de Filofax.

👉🏻 Les carnets à disques les moins chers que je connaisse sont les carnets Atoma. Ils ne sont pas distribués en France mais ils sont faciles à se procurer en Belgique et disponibles sur Amazon.

 

Choisir le carnet pour ton bullet journal :
Le Traveler’s Notebook

Le Traveler’s Notebook (ou TN) est une couverture qui permet de transporter plusieurs carnets ensemble. La couverture souple, généralement en cuir, est munie d’élastiques qui maintiennent le carnet en place. Le nombre de carnets que le TN peut contenir dépend autant du nombre d’élastiques disponibles que de la longueur totale de la couverture.

Même si je connaissais le principe de fonctionnement de ce type de système, j’ai vraiment découvert le TN grâce à Paper Republic, lorsque la marque m’a fait parvenir une de leurs couvertures en cuir il y a quelques mois. Je n’aurais d’ailleurs pas abandonné cette petite merveille si je n’avais pas changé de format de carnet… 

Le Travelers notebook est parfait si tu veux garder plusieurs carnets dans une même couverture. Beaucoup d’utilisateurs du bullet journal utilisent le Traveler’s Notebook pour séparer les collections majeures de leur bullet des pages de plannings. 

 

Les couvertures type Traveler’s notebook peuvent maintenir au moins 2 carnets ensemble.

 

Le Traveler’s notebook permet également d’avoir deux carnets séparés pour tes listes pro et perso, d’avoir un carnet à part pour ton journal de gratitude, ou bien d’avoir côte à côte ton journal habituel et ton carnet de voyage… Pour ne citer que quelques exemple parmi une infinité de possibilités.

L’utilisation d’un Traveler’s Notebook permet également de glisser des rangements en plus des carnets dans les élastiques : portes cartes, pochettes zippées, enveloppes… C’est particulièrement pratique si une seule pochette de rangement ne te suffit pas pour accueillir tous tes papiers volants et réserves de stickers.

Le risque avec le Traveler’s notebook est de finir avec un système qui ne relève plus vraiment du bullet journal : à force de compartimenter les contenus, on perd l’esprit original du système et on peut vite se retrouver à ne plus savoir ce que contient chaque carnet exactement. L’idéal est donc d’en user sans en abuser pour conserver la simplicité et la fluidité d’utilisation du bullet journal.

Autres remarques utiles et futiles :

👉🏻 Vérifiez bien si tu commandes un TN qu’il pourra accueillir ton carnet si tu ne veux pas en changer. En général, les TN qui sont décrits comme un format A5 permettent d’utiliser des carnets dont le format est légèrement inférieur à un « vrai » format A5.

👉🏻 Il est très facile de fabriquer un TN avec un peu de matériel et de patience. Les couvertures en cuir sont les plus simples à réaliser (il suffit d’un peu de cuir, d’un cutter et d’un petit poinçon), mais il est aussi possible de fabriquer un TN à partir de carton ou de tissu.

 

La diversité des systèmes de carnet qui existent permet de s’adapter aux besoins de tous et toutes. Je ne peux que te conseiller de commencer dans un carnet relié classique si tu découvres tout juste le bullet journal. Cela te permettra de bien comprendre le fonctionnement du système et la manière dont les différents modules de celui-ci s’articulent.
Le carnet à disques et le Traveller’s Notebook sont de très bonnes options si tu veux que ton système soit plus modulable et te permette de créer facilement des catégories de contenus.