Est-ce que toi aussi tu as la mauvaise habitude de ne jamais finir ce que tu commences ?

Tu n’es définitivement pas seul.e dans ce cas ! Beaucoup de personnes ont tendance à commencer des projets sans jamais les finir, et tu peux me compter parmi elles !

Si tu es comme moi, tu commences projets plein.e.s de motivation… Peut être même que tu as un plan d’action solide. Mais tu te surprends à abandonner en cours de route sans avoir fini. Ce qui constitue une mauvaise habitude, qu’on se le dise.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a moyen de changer cette habitude et de t’améliorer pour prendre l’habitude de finir TOUT ce que tu commences !
Profite du temps qu’il te reste avant la fin de l’année pour finir ce que tu as déjà commencé et pouvoir aller de l’avant dès janvier !

 

Comment finir ce que tu commences
1 – Assure-toi que c’est encore aligné avec tes objectifs

Peut-être que si tu n’as pas fini ce projet ou cette tâche, c’est parce qu’elle n’est plus en ligne avec tes objectifs.

Demande-toi : est-ce que ça sert mes objectifs ou mes aspirations sur le long terme ?
👉🏻 Est-ce que j’ai besoin de réaliser cette tâche / ce projet pour continuer d’avancer vers mes objectifs ? Que ce passerait-il si je ne finissais pas ?
👉🏻 Quel(s) résultats(s) est-ce que j’espère obtenir en finalisant cette action ?
👉🏻
Et enfin : est-ce que ça vaut le coût d’investir encore du temps et de l’énergie pour finir ce que j’ai commencé ?

Si tu as répondu “non” aux questions ci-dessus, il est probablement temps de lâcher prise, sans se sentir obligé.e de finir.

Si tu décides de finalement lâcher prise sur le projet ou la tâche qui te préoccupe, ne t’accroches pas à l’impression d’avoir perdu ton temps !
Passe en revue les différents éléments de projet que tu as déjà réalisé, et fais un focus sur tes progrès. Qu’as-tu appris grâce à ce projet ? Que ferais-tu différemment la prochaine fois ?

Si ton projet n’est plus aligné avec tes objectifs, peut-être que c’est parce que tu t’es embarqué.e dedans sans prendre le temps de bien peser le pour et le contre. C’est souvent le cas si ce projet vient de la demande de quelqu’un d’autre : à première vue, c’est un projet intéressant et excitant, et on se retrouve à dire oui immédiatement sans plus de réflexion.

Dire “oui” à des demandes ou des opportunités qui ne sont pas alignées avec tes objectifs est le moyen le plus sûr de se retrouver dans une situation où tu manqueras de motivation pour finaliser ton projet. J’ai été confrontée tellement de fois à cette situation ! 

Alors en plus de lâcher prise sur tout ce qui n’est plus aligné avec ce que tu veux vraiment, assure-toi de choisir avec beaucoup de précaution les projets dans lesquels tu investis ton énergie et ton temps !

 

Comment finir ce que tu commences
2 – Visualise le résultat final

Si tu t’es embarqué.e dans ce projet ou cette tâche qui te semble impossible à finir, c’est que tu avais un but précis au départ. Peut-être que cela te rapprocherait d’un de tes objectifs, ou que tu voulais élargir ta zone de confort en apprenant quelque chose de nouveau.
Dans tous les cas, tu avais sans doute une bonne raison de le faire !

Prends quelques minutes pour te rappeler POURQUOI tu as commencé ce projet au départ.

👉🏻 Quels résultats en attendais-tu ?
👉🏻 Quel bénéfice concret est-ce que tu espérais obtenir en réalisant ce projet ou cette tâche ?

Ensuite, ferme les yeux et projette-toi dans le moment où tu finaliseras ce projet : que ressentiras-tu à ce moment là ? Soulagé.e de pouvoir mettre cette obligation derrière toi ? Un sentiment de réussite face au résultat ? De la fierté pour avoir surmonté tous les obstacles et difficultés qui se sont dressés sur ton chemin ?

Projette-toi dans le moment où tu considéreras que ce que tu dois finir est finalisé.
Et appuye-toi sur cette perspective réjouissante pour faire le plein de motivation et enfin finir ce que tu as commencé !

 

Comment finir ce que tu commences
3 – Célébrez ce que vous avez déjà accompli

Quand on regarde en avant, il est facile de se laisser décourager par ce qu’il reste à faire pour finir ce que l’on a commencé. On se sent dépassé et on finit par lâcher l’affaire.

Avant de faire quoi que ce soit, fais le bilan de ce que tu as déjà réalisé sur le projet / la tâche qui t’occupe. Regarde le chemin que tu as déjà parcouru.

C’est déjà une réalisation en soi !

Prends le temps de reconnaître le travail déjà réalisé, de recharger ta motivation en célébrant le chemin que tu as déjà fait pour finir ton projet. Et repars de plus belle pour couvrir les quelques mètres qu’il te reste à franchir pour arriver à destination !

 

Regarde toutes les marches que tu as déjà grimpé avant de repartir vers l’avant !

 

Comment finir ce que tu commences
4 – Fais un pacte avec toi-même

Une fois que tu as décidé de finir ce que tu as commencé, engage du temps et de l’énergie pour le faire.
Réserve du temps et de la motivation que tu consacrera à finaliser ton projet et donne-toi la chance de prendre un nouveau départ quand ce sera fait.

Engage-toi à ne rien commencer d’autre avant d’avoir fini ce que tu as commencé.
Si l’envie de te lancer dans un nouveau projet te démange (comme je te comprends !), crée une wishlist de tous les projets que tu voudrais faire une fois que tu en aura fini avec ce que tu as commencé.
Ne te donne pas l’opportunité de les commencer. Considére-les plutôt comme la récompense qui t’attend lorsque tu auras finalisé tout le reste.

Fais un pacte avec toi-même pour trouver le temps nécessaire pour finir ce que tu as commencé. Mon astuce préférée dans ce genre de cas, est de bloquer quelques heures de mon emploi du temps avec un objectif précis : à la fin de la session de travail, ça doit être FINI.
Dans la plupart des cas, on a une vision pessimiste de ce qu’il reste à faire, car la motivation que tu avais au départ est partie. Mais tu seras sans doute surpris.e de constater que ce qui te semblait une montagne infranchissable n’était finalement pas si difficile à grimper une fois que tu t’y seras remis.e !

Comment finir ce que tu commences
5 – Dis adieu au perfectionnisme

Arrête de viser la perfection dans ce que tu entreprends de faire. Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, la perfection n’existe pas de toute façon !
J’aime arriver au meilleur résultat possible quand j’entreprends quelque chose. Je suis 100% perfectionniste si je m’écoute. Mais on ne peut pas laisser le niveau d’exigence qu’on a avec nous même nous empêcher d’avancer et de finir ce qu’on commence.

Si comme moi, tu es perfectionniste, et que ça te bloque souvent pour finir les choses, il est peut-être temps de revoir tes exigences !

👉🏻 Demande-toi : Quelle serait une première version acceptable de ça ?
👉🏻 Puis : Quels sont les critères que tu dois absolument remplir pour considérer que ce que tu as produit est suffisamment bien ? Sois aussi spécifique que possible.
👉🏻
Imagine que ton projet est de construire des chaises pour accueillir plusieurs dizaines d’invités. Ton objectif est qu’ils et elles puissent s’asseoir. Est-ce que tes assises ont besoin de 4 pieds et un dossier pour permettre à tout le monde de s’asseoir ? Est-ce qu’elles ont besoin d’être décorées et parfaites dans le moindre détail pour remplir leur fonction ?

Regarde ton projet ou ta tâche avec la même perspective. Note le « cahier des charges » qui décrit le résultat imparfait mais suffisant que tu souhaites atteindre. Une fois que ce que tu as remplit ce cahier des charges, il est temps de s’arrêter !

Ne te laisse pas décourager !
Tu es probablement plus proche de finir ce que tu as commencé que ce que tu penses.
Pourquoi ne pas profiter des derniers jours de l’année pour investir un petit peu de temps à finir tes projets et prendre un nouveau départ ? Tu sais ce qu’il te reste à faire !